Comment retrouver un téléphone portable quand on l’a perdu

Par Julien Paignau | 25 mars 2015 | 0 Commentaire

comment retrouver mon téléphoneVous cherchez à savoir comment retrouver un téléphone portable ? Sachez que les gens doivent faire attention au phénomène de nomophobie qui est une peur phobique de perdre son mobile, qui peut les mener à une addiction excessive et alors dans ce cas il faut savoir comment trouver un portable facilement. D’autant qu’une étude montre que la nomophobie, la crainte de perdre un cellulaire, est à la hausse.

Il n’est pas un secret que beaucoup se sentent perdus ou pris de panique quand ils sont sans leur téléphone cellulaire. On pourrait dire que certains sont dépendants de leur smartphone et ce qu’il offre. Cependant, certaines personnes se sentent un peu plus stressées que d’autres quand ils sont sans leur appareil mobile. Certains sont même victimes de nomophobie et le nombre de personnes qui souffrent de cette condition particulière continue d’augmenter.


>>> Cliquez ici pour visiter le comparateur des logiciels pour savoir comment retrouver un téléphone


La nomophobie est la peur de perdre ou d’être sans son portable. Cela peut entraîner les gens à avoir une anxiété extrême, au point qu’elles pensent avoir perdu leur téléphone, leur cœur commence à battre, selon nos sources, dans un but unique, retrouver ce cellulaire.

retrouver un téléphone portable

Une étude a montré combien de personnes souffrent de la maladie. Après avoir diffusé un sondage en ligne, ils ont constaté que 66 pour cent des répondants ont dit qu’ils avaient peur de perdre ou d’être sans leur téléphone. En outre, pour savoir comment retrouver un cellulaire il faut déjà savoir que plus de 70 pour cent des femmes étaient inquiété et les hommes à 61 pour cent. Cependant, les hommes sont susceptibles d’avoir plusieurs GSM portables, 47 pour cent et 36 pour cent, respectivement.

Quand il s’agit de tranches d’âges, le premier groupe entre 18 et 24 ans était le plus nomophobique à 77 pour cent. Très anxieux à l’idée de le perdre et qui ferait donc tout pour retrouver son mobile. Suivi du groupe d’âge de 25 à 34 ans, à 68 pour cent. Le troisième groupe a sauté une génération, les personnes de plus de 55 ans.

Comment retrouver un téléphone « La première étude sur la nomophobie, réalisée il y a quatre ans, a révélé que 53 pour cent des personnes ont souffert de cela. Notre étude révèle qu’il a maintenant augmenté à 66 pour cent en France et ne montre aucun signe de ralentissement. », a déclaré André Barroule, cofondateur et CTO. « Une reprise sur les résultats 2008 est qu’à l’époque, c’était les hommes qui étaient les plus affligés et voulaient vraiment retrouver un téléphone portable. Aujourd’hui, ce sont les femmes. Je serais enclin à tirer la conclusion que c’est peut-être parce que souvent les hommes ont deux cellulaires, ils sont donc moins susceptibles d’en égarer deux à la fois, donc avoir un GSM en moins. »

Il a également ajouté qu’une étude complémentaire a montré que les gens vérifient leurs téléphones en moyenne 34 fois par jour, et réalisent assez rapidement s’ils l’ont égaré. Avec cette augmentation de nomophobie, certains nomophobes peuvent installer le logiciel de surveillance de cellulaire ainsi s’ils ne peuvent pas le trouver, ils peuvent facilement le localiser grâce à l’application Find My iPhone, par exemple.

Retrouver un voleur de BlackBerry qui a été traqué par le GSM

Découvrez comment récupérer vos appareils mobiles grâce à cette partie qui explique comment les tracer si vous les avez égarés ou perdus quelque part. Car on ne sait pas encore quand les gens vont comprendre qu’il est facile d’utiliser le dispositif GPS intégré dans un GSM pour le localiser. On a tellement de cas à notre connaissance que nous avons pu aider à rapporter les portables iPhone ou smartphones perdus. On les a trouvés grâce à sa fonctionnalité : trouver mon téléphone. Cela consiste à activer le dispositif de localisation et afficher les coordonnées GPS. Qu’en est-il des autres ? Récemment, une Marseillaise a traqué l’homme qui a volé son BlackBerry, épique pour retrouver son mobile.

Âgé de 21 ans, Marc Antoine a surpris lui-même le voleur dans une ruelle avec le smartphone volé sur sa personne. La victime a appelé les services de sécurité après avoir découvert son emplacement grâce à l’appareil GPS intégré dans le téléphone. Les services de sécurité se sont rappliqués et ont trouvé non seulement le cellulaire, mais une montre Rolex en or dérobé dans une maison. Le jeune homme a été inculpé de l’accusation de vols.

comment retrouver un téléphone portable

Comment retrouver un téléphone

Cependant, il est désormais possible de tracer votre cellulaire par des applications que vous pouvez installer, un peu comme ce bracelet GPS pour éviter, en Espagne, les maris violents. Elles s’appuient sur votre appareil GPS. Le BlackBerry est la plus pratique non seulement il localise votre téléphone, mais aussi il permet de définir un nouveau mot de passe et le verrouiller pour empêcher le voleur d’accéder à vos données personnelles. Ce système efface complètement le contenu du cellulaire et déclenche une alerte. Un message s’affiche sur l’écran d’accueil qui indique à la personne concernée de le rendre et où situer un portable.


>>> Comparatif des programmes pour découvrir comment retrouver son téléphone


Si vous ne savez comment retrouver un iPhone et n’aviez pas encore installé un tel dispositif dans votre smartphone, il sera difficile de le tracer en cas de vol. Toutefois, vous pouvez contacter votre opérateur de téléphonie mobile pour une assistance. Vous n’aurez seulement qu’à fournir votre numéro IMEI (numéro unique affecté à votre téléphone) pour voir s’il y a une activité et comment ils peuvent vous aider. Dans certaines régions, pour savoir comment retrouver un cellulaire sachez qu’on peut trianguler facilement l’emplacement de votre GSM en utilisant le numéro IMEI.

Rubrique de cet article : Retrouver un téléphone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Visitez le comparateur des programmes de surveillance